Que faire ?

Visitez
la France 

Tournée des sites culturels d’exception ou randonnées aux sommets. En amoureux sur la route des vins ou en croisière avec les enfants… Quel voyage en France ferez-vous cette fois-ci ?

Exposition "Michael Jackson : On the Wall" à Paris

Près de 10 ans après sa mort, le Grand Palais explore le mythe Michael Jackson le temps d’une exposition dédiée au formidable impact de la personnalité et de l’œuvre du roi de la Pop sur l’art contemporain.

Référence incontestée dans l’univers de la musique, des clips vidéo, de la danse et de la mode, Michael Jackson est aussi l’une des personnalités les plus représentées dans les arts visuels. Après la National Portrait Gallery de Londres qui a conçu l’exposition, c’est au tour du Grand Palais à Paris d’accueillir l’icône pop du 23 novembre 2018 au 14 février 2019 pour un éclairage inédit sur son impact sur plusieurs générations d’artistes des XXe et XXIe siècles.

Des œuvres de plus de 40 artistes réunies pour la première fois

Peintures, mais aussi dessins, sculptures, photographies, vidéos ou encore performances... L’exposition dont le titre est un clin d’œil à Off the wall, le premier album solo de Michael Jackson en 1979, réunit pour la première fois les œuvres de plus de 40 artistes, issues de collections publiques et privées ou bien créées spécialement pour l’occasion.

Les visiteurs pourront ainsi retrouver le fameux tableau réalisé par Andy Warhol en 1982 et publié à la Une de Time en 1984 ou encore l’étonnant "portrait équestre de Philippe II" posthume de Kehinde Wiley, où le roi de la pop métamorphosé en roi d’Espagne, campe sur un cheval blanc, revêtu d’une armure en or et argent, et protégé par deux anges, l’un noir, l’autre blanc.

Des Jackson 5 jusqu’à sa métamorphose en artiste total

Organisée de façon chronologique, l’exposition retrace le parcours exceptionnel de cette légende mondiale, depuis ses débuts de jeune surdoué au sein des Jackson 5, le groupe créé par la fratrie, jusqu’à sa métamorphose en artiste total à la flamboyance unique.

Des salles thématiques invitent également les visiteurs à s’interroger sur les aspects esthétiques, sociaux ou politiques de l’œuvre de cet artiste afro-américain qui voulait par-dessus tout abolir les barrières de toute nature, de celles qui emprisonnent les genres musicaux à celles qui séparent les races.

Se rendre au Grand Palais à Paris