Exposition "Dans ma peau" au Musée de l'Homme à Paris

Enveloppe de vie, carte d’identité, marqueur de l’âge, la peau est le plus grand organe du corps humain ! Il nous est si familier qu’on croit bien le connaître. Mais que sait-on de l’incroyable aventure biologique de la peau ? Du 13 mars au 3 juin 2019, l'exposition "Dans ma Peau" nous révèle les secrets de notre plus grand organe au Musée de l'Homme à Paris.

La peau est une carte d’identité. Dans nos sociétés où l’apparence a pris une place considérable, la peau forme un terrain d’affirmation de soi. "Parer et réparer la peau" : avec ces deux expositions complémentaires, le Musée de l’Homme à Paris poursuit son exploration de l’identité humaine en examinant la peau sous un double regard, biologique et culturel.

Toucher, couleur, barrière naturelle, vieillissement...

De très nombreux thèmes liés à la peau sont abordés ici, comme "les profondeurs de la peau", "l'organe du toucher", "La couleur de la peau", "la peau, barrière naturelle", "Les signes du vieillissement de la peau", "Le microbiote de la peau", "sauver la peau", "reconstruire la peau humaine"... sans omettre les tatouages et autres piercings.

Le saviez-vous ?

Au cours d’une vie, l’épiderme se renouvelle 1200 fois; notre cuir chevelu produit environ 12 km de cheveux par an; un adulte au repos élimine près de 1kg de sueur par jour; nous avons 2300 terminaisons nerveuses par cm² au niveau de la pulpe des doigts; notre peau pèse 3 kg à 5 kg, soit 2 fois plus que notre cerveau...

L'exposition "Dans ma peau" mêle expériences sensorielles, projections et dispositifs inédits comme de donner la possibilité "d'entrer dans la peau", de la surface à la cellule, d'identifier la couleur de sa propre peau dans un nuancier, de découvrir la complexité fascinante de ce cinquième sens et d'appréhender les ressources de ce prodigieux organe que les chercheurs ont su reconstruire pour aider à sauver des vies, réparer le corps.