Quelles mesures sanitaires à la montagne cet hiver ?

En raison des mesures sanitaires liées au Covid-19 prises sur le territoire français, il n’est plus possible de voyager en France du 30 octobre au 1er décembre 2020. Pour suivre l’évolution des mesures en temps réel, nous vous conseillons de consulter le site Gouvernement / Info Coronavirus.

Les stations préparent déjà la saison d’hiver pour accueillir les clients dans les meilleures conditions sanitaires et continuer de faire des vacances à la montagne un moment de plaisir serein et partagé.

Les professionnels de la montagne s’engagent pour préserver la santé de tous. Ensemble, stations, domaines skiables, moniteurs de ski, hôteliers et résidences de tourisme mettent en place un protocole sanitaire commun autour du respect des gestes barrières. Port du masque obligatoire, désinfection des surfaces et du matériel, distanciation physique, gel hydro-alcoolique…

À partir du 17 octobre, l'ensemble du pays est placé en état d'urgence sanitaire, et certaines agglomérations sont soumises au respect d’un couvre-feu de 21h à 6h. Les déplacements entre les différentes régions sont toujours possibles et les horaires habituels des transports sont maintenus.

Toutes les mesures de précaution sont donc prises pour rassurer les clients et favoriser une responsabilité partagée. Tour d’horizon.

L’accès à la station

Pour rejoindre la station par les transports publics ou par la navette mise en place par le domaine, le port du masque est obligatoire tant sur les quais que dans les bus.

Dans les hébergements

Comme dans l’ensemble des hôtels en France depuis le déconfinement, le port du masque est obligatoire dans les espaces communs et clos aussi bien pour les clients que pour le personnel. Du gel hydro-alcoolique est également mis à leur disposition et les surfaces de contact et le matériel sont plus fréquemment désinfectés. Ce protocole sanitaire est également en vigueur au sein des offices de tourisme.

Dans les restaurants et les bars

Les mesures mises en place sont très strictes au sein des établissements de restauration. En salle, le service est uniquement assis (pas de buffet, par exemple) pour éviter trop de brassage. Pour favoriser la distance entre les clients, les tables sont espacées d’au moins un mètre ou, si ce n’est pas possible, une paroi fixe ou amovible assurant une séparation physique doit être présente. Lorsque les clients se déplacent au sein de l’établissement, le port du masque est alors obligatoire et du gel hydro-alcoolique est mis à leur disposition.

Lire l'infographie sur les mesures sanitaires à la montagne cet hiver (Lien externe)

Chez les loueurs de matériel

Comme dans l’ensemble des espaces clos, le port du masque est obligatoire lors de la location du matériel de ski. Celui-ci est par ailleurs désinfecté entre chaque client.

A l’école de ski

Dans les bâtiments accueillant du public, notamment lors de la réservation des cours de ski, le port du masque est obligatoire pour les personnes de plus de 11 ans tout comme lors des rassemblements au début et à la fin des cours, tant pour les élèves que pour les moniteurs. Le matériel (dossards, détecteurs de victimes d’avalanche …) est désinfecté entre chaque prêt.

Sur les remontées mécaniques

Bien que l’on soit au grand air, le protocole sanitaire s’applique aussi sur les remontées mécaniques : le port du masque est obligatoire dans les files d’attente et sur les remontées mécaniques et les zones de contact sont désinfectées quotidiennement.