Quelles mesures sanitaires dans les Outre-mer français ?

Afin de lutter contre l’épidémie de Covid-19, des mesures sanitaires ont été mises en place dans les différents territoires d'Outre-mer. Tour d’horizon.


Se rendre dans les Outre-mer

Tout déplacement à destination des Outre-mer doit être justifié par un motif impérieux :

  • Personnel ou familial
  • Santé
  • Professionnel

Concernant les transports aériens vers les Outre-mer, le test PCR dans les 72h avant embarquement est une obligation.

Couvre-feu dans l’Hexagone : Au regard des restrictions de déplacement dans l'Hexagone liées au couvre-feu, les voyageurs qui se rendent à l’aéroport pour prendre un vol à destination des Outre-mer doivent pouvoir présenter le billet d'avion et un document leur permettant de justifier ce déplacement.

Pour les vols en Outre-mer : Au regard de la situation épidémiologique locale, le préfet peut imposer des motifs impérieux au départ et à l'arrivée dans les territoires. Les justificatifs sont alors contrôlés par les compagnies aériennes ou la Police aux frontières.

Pour les vols internationaux : des restrictions peuvent être décidées localement par le représentant de l’Etat ou l’autorité compétente.

Les mesures spécifiques pour chaque collectivité sont détaillées sur le site du gouvernement (Lien externe)

Pour plus d’informations, consulter le site du Ministère des Outre-mer (Lien externe)


Les principales mesures en vigueur dans les territoires d’Outre-mer

Martinique

S’y rendre :

  • Test PCR de moins de 72h présenté à l’embarquement
  • Justification d’un motif impérieux (y compris au départ de la Guadeloupe)
  • Respect d’une septaine stricte à l’arrivée et réalisation d’un test à l’issue

Plus d’informations sur le site de la préfecture de la Martinique (Lien externe)

Les principales mesures en vigueur sur place :

  • Couvre feu en vigueur de 19h à 5h du matin.
  • Le port du masque obligatoire dans les établissements autorisés à recevoir du public et les rues piétonnes.
  • L’accès aux plages est interdit entre 19h et 5h.
  • Les magasins de vente, relevant de la catégorie M, sont autorisés à accueillir du public dans le respect du protocole sanitaire en vigueur.
  • Les commerces dont l'activité n'est pas compatible avec le port permanent du masque (restaurants, salle de sport...) peuvent continuer leur activité en respectant les mesures annoncées (horaires, protocole sanitaire ...).
  • Les bars ne sont pas autorisés à ouvrir et la vente de boissons alcoolisées à emporter est interdite

Une amende forfaitaire de 135 € sera appliquée en cas de non-respect des mesures en vigueur.

En savoir plus sur le site de la préfecture de Martinique (Lien externe)


Guadeloupe

S’y rendre :

  • Test PCR de moins de 72h présenté à l’embarquement
  • Justification d’un motif impérieux (y compris au départ de la Martinique)
  • Respect d’une septaine stricte à l’arrivée et réalisation d’un test à l’issue

Plus d'information sur le site de la préfecture de Guadeloupe. (Lien externe)

Les principales mesures en vigueur sur place :

  • Un couvre-feu est en vigueur sur tout le territoire à compter du 7 mars 2021. Tous les déplacements sont interdits de 22 heures à 5 heures du matin.
  • Le port du masque obligatoire pour les personnes de plus de 11 ans lors de tout rassemblement de plus de 3 personnes, dans les rues fréquentées et dans tous les établissements recevant du public
  • Les rassemblements de plus de 6 personnes sont interdits sur la voie publique, dans les espaces publics (plages y compris) ou dans un lieu ouvert au public, quelle que soit l’activité réalisée.
  • À compter du 1er mars, les centres commerciaux de plus de 20 000 m² sont fermés au public à l’exception des commerces alimentaires, des pharmacies uniquement pour la délivrance des médicaments, et des restaurants.
  • Les restaurants sont ouverts, avec restauration assise uniquement et interdiction de la vente d’alcool à emporter, dans le respect d’un protocole renforcé (6 pers max, port du masque obligatoire, etc.). Les bars et les discothèques sont fermés et les activités dansantes strictement interdites.
  • La vente d’alcool à emporter et la consommation d’alcool sur la voie publique sont interdites de 20h à 6h.
  • L'accès aux plages, carbets et rivières est autorisé de 5h à 19h par groupes de 6 personnes maximum. Les pique-niques sont autorisés le midi sauf les samedis, dimanches et jours fériés.
  • Les établissements de type discothèques, laser game, bowlin)gs et escape game sont fermés au public.

Plus d’informations sur le site de la préfecture de la Guadeloupe (Lien externe)


Saint-Barthélemy et Saint-Martin

S’y rendre :

  • Test PCR de moins de 72h présenté à l’embarquement
  • Justification d’un motif impérieux (Hors déplacements entre les 2 territoires)
  • Respect d’une septaine stricte à l’arrivée et réalisation d’un test à l’issue

Plus d’information sur le site de la préfecture Saint-Barthélemy et Saint-Martin (Lien externe) . (Lien externe)

Les principales mesures en vigueur sur place :

  • Les rassemblements de groupes de plus de 6 personnes sont interdits sur la voie publique.
  • Les rassemblements de plus de 6 personnes dans les établissements recevant du public (ERP) doivent être obligatoirement déclarés en préfecture.
  • Le port du masque est obligatoire dans l’ensemble des établissements recevant du public et dans les rues les plus fréquentées.
  • Les restaurants peuvent continuer à accueillir des clients sans dépasser le nombre de 6 personnes par table et avoir une distance de 2 mètres entre chaque groupe, le port du masque y est obligatoire pour le personnel et les clients qui se déplacent et l’ensemble des clients doit être assis.
  • Les débits de boisson et les restaurants ferment à minuit.

Plus d’informations sur le site de la préfecture de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin. (Lien externe)


Tahiti et ses îles

S’y rendre :

  • Test PCR de moins de 72h présenté à l’embarquement.
  • A compter du 3 mars 2021, le contrôle des motifs impérieux est systématiquement réalisé par les services du Haut-commissariat en Polynésie française. Tous les voyageurs en provenance et à destination de la Polynésie française devront effectuer leur demande sur la plateforme internet au minimum 6 jours avant leur départ.
  • Enregistrement sur la Plateforme ETIS du gouvernement.
  • Isolement de 10 jours et test à effectuer au 4ème et au 8ème jour.

Plus d’informations sur le site de la préfecture de la Polynésie française. (Lien externe)

Les principales mesures en vigueur sur place :

  • Sur les îles de Tahiti et Moorea, un couvre-feu est en vigueur de 22h à 4h du matin, ce qui implique que toutes sorties, circulations ou déplacements dans l’espace public sont interdits. Ce couvre-feu débute à 22h00 les jeudis et vendredis.
  • Le port du masque est obligatoire dans les lieux clos et les établissements recevant du public ainsi que dans les parcs et le centre-ville.
  • Les rassemblements de plus de 15 personnes sur la voie publique et dans tout lieu ouvert au public sont interdits.
  • Les évènements festifs, familiaux ou amicaux dans les établissements de type salles des fêtes, chapiteaux, tentes ainsi que sur les embarcations dites « pirogues à bringue » et assimilés sont interdits. A Tahiti et Moorea ces établissements sont fermés au public.
  • Les restaurants et les débits de boissons doivent accueillir leurs clients assis dans le respect d’un protocole sanitaire limitant notamment le nombre de convives à 6 personnes par table.
  • Les discothèques sont fermées.
  • Les salles de spectacles et de conférences peuvent accueillir du public mais en respectant un protocole sanitaire limitant le nombre de spectateurs. Ces derniers devront tous être assis et masqués et les espaces de restauration sont interdits.
  • Les musées peuvent également accueillir des visiteurs dans le respect d’un protocole sanitaire limitant le nombre de visiteurs.

Croisières :
Depuis le 20 octobre 2020 et jusqu’à nouvel ordre, il est interdit à tout navire de plaisance entrant en Polynésie française de faire escale, de mouiller ou stationner, de débarquer en mer toute personne dans les eaux intérieures et la mer territoriale de la Polynésie française. Il convient de se rapprocher des compagnies Aranui (Lien externe) ou Paul Gauguin (Lien externe) pour connaître les modalités spécifiques en vigueur (Lien externe) .

Plus d’information sur le site de la préfecture de la Polynésie française. (Lien externe)

Tahiti Tourisme (Lien externe)

L’île de La Réunion

S’y rendre :

  • Test PCR de moins de 72h présenté à l’embarquement,
  • Justification d’un motif impérieux sur la plateforme dédiée (Lien externe) . La liste des passagers autorisés à embarquer sera communiquée aux compagnies aériennes qui refuseront systématiquement l'embarquement des passagers n'ayant pas réalisé les démarches ou pour lesquels un avis négatif aura été émis.
  • Respect d’une septaine stricte à l’arrivée et réalisation d’un test à l’issue.
  • Les navires de croisières ne peuvent faire escale, s’arrêter ou mouiller dans les eaux intérieures françaises.

Plus d’informations sur le site de la préfecture de l’île de La Réunion. (Lien externe)

Les principales mesures en vigueur sur place :

  • Un couvre-feu est en vigueur de de 18h à 5h sur l’ensemble du département.
  • Le port du masque obligatoire pour toutes les personnes âgées de 11 ans et plus se déplaçant à pied sur la voie publique.
  • Les pique-niques ainsi que la consommation de boissons ou de nourriture dans les espaces publics et sur la voie publique sont interdits.
  • Les rassemblements et activités de plus de 6 personnes sur la voie publique sont interdits.
  • Les commerces de plus de 20 000m² (hors pharmacies, restaurants, commerces alimentaires) sont fermés.
  • Les restaurants peuvent recevoir leur clientèle jusqu’à 18h. Les restaurants peuvent maintenir une activité de livraison à domicile jusqu’à 22h.
  • Les protocoles d’accueil dans les hôtels sont renforcés : port du masque obligatoire pour les clients et le personnel, jauge d’accueil dans les espaces communs et lieux d’activités aquatiques et sportifs, etc. Les services de restauration à table restent ouverts de 18h à 22h, uniquement pour les clients de l’hôtel et dans le respect des protocoles afférents à la restauration.

Plus d’informations sur le site de la préfecture de l’île de La Réunion. (Lien externe)


Mayotte

S’y rendre :

  • Test PCR de moins de 72h présenté à l’embarquement,
  • Justification d’un motif impérieux (y compris au départ de La Réunion) sur la plateforme dédiée. (Lien externe) La liste des passagers autorisés à embarquer sera communiquée aux compagnies aériennes qui refuseront systématiquement l'embarquement des passagers n'ayant pas réalisé les démarches ou pour lesquels un avis négatif aura été émis.
  • Respect d’une septaine stricte à l’arrivée et réalisation d’un test à l’issue.

Plus d’informations sur le site de la préfecture de Mayotte. (Lien externe)

Les principales mesures en vigueur sur place :
Le déconfinement du territoire est en cours depuis le 15 mars. Un couvre-feu est en vigueur de 20 heures à 4 heures du matin. À compter du samedi 27 mars, le couvre feu sera appliqué de 22 heures 30 à 4 heures du matin.

Plus d’informations sur le site de la préfecture de Mayotte. (Lien externe)


Saint-Pierre et Miquelon

S’y rendre :

  • Motif impérieux obligatoire,
  • Test PCR négatif obligatoire daté de moins de 72h avant le vol pour tout passager de 11 ans et plus,
  • Production d’une attestation de déplacement mentionnant le motif impérieux et incluant une déclaration sur l’honneur d’absence de symptôme d’infection au covid-19 et d’absence de contact avec un cas confirmé de covid-19 dans les 14 jours précédant le vol,
  • Quarantaine stricte de 7 jours à l’arrivée sur le territoire et test PCR à l’issue de la septaine.

Plus d'information sur le site de la préfecture de Saint-Pierre et Miquelon. (Lien externe)

Les principales mesures en vigueur sur place :
Saint-Pierre-et-Miquelon n’a pas de mesures sanitaires restrictives en vigueur.

Plus d'information sur le site de la préfecture de Saint-Pierre et Miquelon. (Lien externe)

Guyane

S’y rendre :

  • Test PCR de moins de 72h présenté à l’embarquement
  • Justification d’un motif impérieux
  • Respect d’une septaine stricte à l’arrivée et réalisation d’un test à l’issue

Plus d’informations sur le site de la préfecture de Guyane. (Lien externe)

Les principales mesures en vigueur sur place :

  • Un couvre-feu de 23h à 5h du matin est en vigueur dans les communes suivantes : Apatou, Cayenne, Iracoubo, Kourou, Macouria, Mana, Matoury, Montsinéry-Tonnegrande, Rémire-Montjoly, Saint-Georges de l’Oyapock, Saint-Laurent du Maroni et Sinnamary.
  • Tout rassemblement, réunion ou activité de plus de 6 personnes sur la voie publique, ou dans un lieu ouvert au public, est interdit sauf dérogation préfectorale.
  • Sur l’ensemble des communes du territoire, les restaurants peuvent rester ouverts jusqu’à 22h30 en respectant le protocole sanitaire en vigueur. Dans la zone de couvre-feu, la vente de repas à emporter est autorisée jusqu’à 22h30.
  • Pour les communes soumises au couvre-feu : Interdiction de vente d’alcool à emporter de 20h à 6h du matin.

Plus d'information sur le site de la préfecture de Guyane. (Lien externe)

Nouvelle-Calédonie

S’y rendre :

  • Les frontières sont fermées aux visiteurs internationaux.
  • Tous les vols sont suspendus à destination du territoire jusqu’au 31 octobre 2021, à l'exception des vols de rapatriements et de fret, soumis à autorisation. Tous les voyageurs sont invités à reporter leurs voyages.
  • Toutes les personnes (particuliers et professionnels) qui souhaitent venir ou revenir en Nouvelle-Calédonie pour un besoin impérieux, qu’elles détiennent ou non un billet d’avion et/ou une réservation, doivent remplir un formulaire de recensement. (Lien externe)
  • Une quatorzaine obligatoire dans un hôtel réquisitionné par le gouvernement est en vigueur pour les passagers qui arrivent en Nouvelle-Calédonie, par avion ou navire de plaisance.
  • La navigation des paquebots, bateaux de pêche et navires de plaisance arrivant de l’international dans les eaux intérieures et territoriales de la Nouvelle-Calédonie reste interdite.

Les mesures en vigueur sur place :

  • A compter du 8 mars, un confinement strict est en vigueur sur le territoire.

Plus d'information sur le site du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie. (Lien externe)


Wallis-et-Futuna

S’y rendre :

  • Justifier d’un motif impérieux
  • Justifier d’un test PCR négatif de moins de 72h avant le départ
  • Se faire recenser auprès de la cellule d’organisation des vols (COV) mise en place par l’administration supérieure dont l’adresse mail est la suivante : cov@wallis-et-futuna.pref.gouv.fr
  • Observer un confinement strict de 14 jours suivant l’arrivée sur le territoire

Plus d’informations sur le site de la préfecture de Wallis-et-Futuna. (Lien externe)

Les principales mesures en vigueur sur place :

  • A compter du 9 mars, un confinement strict est en vigueur sur le territoire.

Plus d’information sur le site de la préfecture de Wallis et Futuna. (Lien externe)

Plus d’information sur le site de la préfecture de Wallis et Futuna. (Lien externe)