Quelles mesures sanitaires dans les Outre-mer français ?

Afin de lutter contre l’épidémie de Covid-19, des mesures sanitaires ont été mises en place dans les différents territoires d'Outre-mer. Tour d’horizon.


Se rendre dans les Outre-mer

Depuis le 9 juin, l’obligation de justifier d’un motif impérieux a été levée pour l’Outre-mer, sauf en Guyane, en Nouvelle-Calédonie et à Wallis-et-Futuna
où il est maintenu jusqu’à nouvel ordre.

Concernant les transports aériens vers les Outre-mer, le test PCR dans les 72h ou test antigénique dans les 48h avant embarquement reste une obligation pour les passagers venant de l’Hexagone ou de l’étranger (pays verts ou orange) (Lien externe) . Les passagers venant d’un pays rouge (Lien externe) doivent fournir un test PCR ou un test antigénique de moins de 48h.

Pour les vols en Outre-mer : Au regard de la situation épidémiologique locale, le préfet peut imposer des motifs impérieux au départ et à l'arrivée dans les territoires. Les justificatifs sont alors contrôlés par les compagnies aériennes ou la Police aux frontières.

Pour les vols internationaux : des restrictions peuvent être décidées localement par le représentant de l’Etat ou l’autorité compétente.

Les mesures spécifiques pour chaque collectivité sont détaillées sur le site du gouvernement (Lien externe)

Pour plus d’informations, consulter le site du Ministère des Outre-mer (Lien externe)


Les principales mesures en vigueur dans les territoires d’Outre-mer

Martinique

S’y rendre :
Les séjours sur place sont provisoirement proscrits.

Plus d’informations sur le site de la préfecture de la Martinique (Lien externe)

Les principales mesures en vigueur sur place :

  • un confinement est en vigueur de 19h à 5h. De 5h à 19h, seuls les déplacements dans un rayon de 1 km sont autorisés, au-delà un justificatif est exigé.
  • Les commerces sont fermés, à l'exeption des commerces alimentaires et des commerces destinés aux achats urgents.
  • L'accès aux plages est interdit.
  • Les lieux de culture et de loisirs sont fermés.
    Une amende forfaitaire de 135 € sera appliquée en cas de non-respect des mesures en vigueur.

En savoir plus sur le site de la préfecture de Martinique (Lien externe)


Guadeloupe

S’y rendre :
Les séjours sont actuellement déconseillés.

Plus d'information sur le site de la préfecture de Guadeloupe. (Lien externe)

Les principales mesures en vigueur sur place :

  • un confinement est en vigueur de 20h à 5h. De 5h à 20h, seuls les déplacements dans un rayon de 10 km sont autorisés, au-delà un justificatif est exigé.
  • Les restaurants sont fermés, comme certains lieux de loisirs.

Plus d’informations sur le site de la préfecture de la Guadeloupe (Lien externe)


Saint-Barthélemy et Saint-Martin

S’y rendre :

  • Test PCR de moins de 72h ou test antigénique de moins de 48h présenté à l'embarquement pour tous les voyageurs.
  • Les voyageurs en provenance de l'Hexagone ou d'un pays "vert" (Lien externe) non vaccinés doivent s’engager à un auto-isolement de 7 jours à l’issue duquel ils devront être testés négatifs. Les voyageurs vaccinés (schéma vaccinal complet) sont dispensés d’engagement d’auto-isolement.
  • Pour les voyageurs en provenance d'un pays orange, les motifs impérieux et l’obligation d’auto-isolement s’appliquent pour les personnes non vaccinées. Ces deux mesures ne s’appliquent pas aux personnes vaccinées.
  • Pour les voyageurs en provenance d'un pays rouge (Lien externe) , les motifs impérieux s’appliquent à tous les passagers et la quarantaine stricte et contrôlée s’applique aux personnes non vaccinées. Les personnes vaccinées s'engagent à un isolement de 7 jours.

Plus d’information sur le site de la préfecture de Saint-Barthélémy et Saint-Martin (Lien externe)


Les principales mesures en vigueur sur place :

  • Un couvre-feu est en vigueur à Saint-Martin : tous les déplacements sont interdits de 22h à 5h. Seuls les déplacements pour motifs impérieux sont autorisés et doivent être justifiés.
  • Les rassemblements de groupes de plus de 6 personnes sont interdits sur la voie publique.
  • Les rassemblements de plus de 6 personnes dans les établissements recevant du public (ERP) doivent être obligatoirement déclarés en préfecture.
  • Le port du masque est obligatoire dans l’ensemble des établissements recevant du public et dans les rues les plus fréquentées.
  • Les restaurants peuvent continuer à accueillir des clients sans dépasser le nombre de 6 personnes par table et avoir une distance de 2 mètres entre chaque groupe, le port du masque y est obligatoire pour le personnel et les clients qui se déplacent et l’ensemble des clients doit être assis.
  • Les débits de boisson et les restaurants ferment à minuit.

Plus d’information sur le site de la préfecture de Saint-Barthélémy et Saint-Martin (Lien externe)

NB : depuis le 9 juin, les passagers non vaccinés en provenance des Antilles doivent s’engager à un auto-isolement de 7 jours à leur arrivée dans l’Hexagone.


Tahiti et ses îles

S’y rendre :

  • Pour les voyageurs vaccinés ayant séjourné au moins 15 jours en territoire français (hors Guyane), au Royaume-Uni ou dans les pays de la zone verte :
    . Entre J-30 et J-6 avant le départ, enregistrement sur la plateforme ETIS.
    . Entre J-3 et J-1, test RT-PCR ou test antigénique négatif.
    . A présenter à l'embarquement : récépissé ETIS approuvé, résultat RT-PCR ou antigénique négatif, attestation sur l'honneur (Lien externe) .
    . A l'arrivée, réalisation d'un auto-test RT-PCR. Libre-circulation.

N.B. : Les délais à respecter entre la vaccination complète et le départ sont de 7 jours pour Pfizer, Moderna et Astrazeneca et de 28 jours pour le vaccin Janssen

  • Les voyageurs non vaccinés, immunisés par Covid antérieur ou voyageurs vaccinés en provenance de pays hors zone verte (à l'exception du Royaume-Uni), et ayant passé moins de 14 jours dans des pays de la zone verte avant leur venue en Polynésie française :
    . Entre J-30 et J-6 avant le départ, demande d'autoristation administrative d'embarquement (justificatif du motif impérieux et demande de quarantaine) puis demande ETIS.
    . J-2 au plus tard, autorisation d'embarquement délivrée par le Haut-Commissariat.
    . Entre J-3 et J-1, test RT-PCR ou test antigénique négatif.
    . A présenter à l'embarquement : récépissé ETIS conditionnel à l'obtentation de l'autorisation d'embarquement, résultat RT-PCR ou antigénique négatif, attestation sur l'honneur (Lien externe) , autorisation d'embarquement.
    . A l'arrivée, réalisation d'un auto-test RT-PCR.
    . De J+0 à J+10, quarantaine obligatoire à Tahiti.
    . De J+4 à J+8, test RT-PCR à réaliser uniquement à Tahiti, à l'institut Louis Malardé (ILM).
    . J+11, libre circulation.

Plus d’informations sur le site de Tahiti Tourisme (Lien externe)

Les principales mesures en vigueur sur place :

De nouvelles mesures de limitation des déplacements et des activités sont applicables du lundi 23 août au lundi 6 septembre 2021 (Lien externe) .

  • Les touristes internationaux présents dans les îles de la Société entre le lundi 23 août et le lundi 6 septembre 2021, sont autorisés :
    . à circuler de/ou vers l’aéroport et la gare maritime (munis d’une attestation de déplacement disponible sur le site du Haut-Commissariat)
    . à circuler au sein de leurs hébergements touristiques. Les activités au sein des hébergements touristiques sont autorisées dans le respect des gestes barrières. Les activités dans le lagon attenant à l’établissement touristique (plage, baignade, snorkeling, paddle-boarding …) sont autorisées à condition qu’elles soient effectuées dans un périmètre délimité par l’hébergeur.
    à circuler hors de leur hébergement pour des motifs professionnels, de santé et pour des achats de première nécessité (munis d’une attestation de déplacement disponible sur le site du Haut-Commissariat).
  • Ces mêmes mesures s’appliquent sur l’île de Rurutu, sur les Îles Gambier et de Fakarava, Rangiroa, Tikehau, Manihi, Mataiva, Ahe, Makatea, Apataki, Kaukura, Kauehi, Aratika, Raraka, Niau, Katiu, Taenga, Takume, Raroia, Tepoto Nord, Takapoto, Arutua, Makemo, Napuka, Takaroa et Tureia – uniquement le week-end, du vendredi 20h au lundi 4h du matin. L’attestation de déplacement durant le week-end est disponible sur le site du Haut-Commissariat. Hors week-end, ces mesures ne s’appliquent pas.
  • L’ensemble de ces mesures ne s’applique pas aux autres îles des Tuamotu et des Australes ainsi qu’aux Îles Marquises.
  • Les touristes internationaux dont le séjour implique un changement d’hébergement sur la même île ou sur une autre île sont autorisés à se déplacer (munis d’une attestation de déplacement disponible sur le site du Haut-Commissariat).
  • Concernant les transports domestiques au départ de Tahiti ou Moorea vers les autres îles :
    . Pour rappel, les touristes internationaux de 12 ans ou plus bénéficiant d’un schéma de vaccination complet pourront effectuer leur transport au départ de Tahiti ou Moorea vers les autres îles, sous réserve d’apporter la preuve de leur vaccination au transporteur.
    . Pour le cas particulier des touristes mineurs de 12 ans ou plus non vaccinés et accompagnés d’un majeur vacciné : ils doivent présenter le résultat négatif d’un test antigénique ou d’un autotest réalisé sous la supervision d’un professionnel de santé de moins de 48h (ou RT-PCR de moins de 72h).
    . Les personnes qui voyagent entre deux îles de la Polynésie française et qui ne font que transiter par Tahiti ou Moorea sans quitter l’aérogare ne sont pas concernées par ces mesures.
    . Les touristes internationaux mineurs de moins de 12 ans accompagnés d’un majeur vacciné peuvent effectuer leur transport au départ de Tahiti ou Moorea vers les autres îles librement (pas de schéma vaccinal à justifier, ni de motif impérieux et ni de test négatif à présenter).
  • Les croisières sont suspendues sur toute la Polynésie française.
  • Le couvre-feu de 20h à 4h du matin est applicable sur toute la Polynésie française. L’attestation de déplacement durant le couvre-feu est disponible sur le site du Haut-Commissariat.

Plus d’information sur le site de la préfecture de la Polynésie française. (Lien externe)

L’île de La Réunion

S’y rendre :

  • Levée des motifs impérieux pour les voyageurs vaccinés (schéma vaccinal complet) depuis le 9 juin. Pour les voyageurs pour lesquels un motif impérieux est exigé, le contrôle se fera directement à l’embarquement par les compagnies aériennes et la police aux frontières.
  • Test PCR de moins de 72h ou test antigénique 48h présenté à l’embarquement.
  • Une plateforme sécurisée dédiée a été mise en place par l’Agence Régionale de Santé, en lien avec les compagnies aériennes, pour recenser les données de contact des passagers et organiser ainsi un suivi et des rappels des mesures de prévention à appliquer. Avant d’embarquer, tous les voyageurs doivent renseigner ce formulaire et le présenter au comptoir d'enregistrement : https://suivi.arslareunion-covid19.re/fr (Lien externe)
  • Les voyageurs non vaccinés s’engagent à un auto-isolement de 7 jours à l’issue duquel ils devront être testés négatifs.
  • Les navires de croisières ne peuvent faire escale, s’arrêter ou mouiller dans les eaux intérieures françaises.

Plus d’informations sur le site de la préfecture de l’île de La Réunion. (Lien externe)

Les principales mesures en vigueur sur place :

  • un confinement est en vigueur de 18h à 5h. De 5h à 18h, seuls les déplacements dans un rayon de 10 km en semaine et de 5 km le dimanche sont autorisés, au-delà un justificatif est exigé. Le couvre feu sera repoussé de 19h à 5h à partir du lundi 16 août.
  • Le port du masque en extérieur est obligatoire sur les marchés et brocantes ; lors de tout rassemblement, réunion ou activité sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public ; aux abords des gares, des bus et des aéroports ; dans toutes les files d’attentes sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public. Le port du masque en intérieur reste obligatoire dans les lieux clos, les transports et dans tout lieu de rassemblement. Le port du masque n’est plus obligatoire dans les espaces naturels (plages, forêts, parcs).
  • Interdiction des pique-niques.
  • Les établissements recevant du public clos dans lesquels le port du masque en continu n’est pas possible sont fermés. Cette mesure concerne : les salles de restaurant, les bars, cafés, salles des fêtes accueillant des évènements où des produits alimentaires sont consommés, que ce soit en intérieur ou en extérieur. La vente et la consommation de boissons et de produits alimentaires est interdite en intérieur (cinémas, salles de spectacle, gymnases…). A noter que les restaurants des hôtels peuvent rester ouverts uniquement pour les clients résidents.

Plus d’informations sur le site de la préfecture de l’île de La Réunion. (Lien externe)


Mayotte

S’y rendre :

  • Levée des motifs impérieux pour les voyageurs vaccinés (schéma vaccinal complet) depuis le 9 juin. Pour les voyageurs pour lesquels un motif impérieux est exigé, le contrôle se fera directement à l’embarquement par les compagnies aériennes et la police aux frontières.
  • Test PCR de moins de 72h ou test antigénique de moins de 48h présenté à l’embarquement.
  • Les voyageurs non vaccinés s’engagent à un auto-isolement de 7 jours à l’issue duquel ils devront être testés négatifs, qu’ils soient vaccinés ou non.

Plus d’informations sur le site de la préfecture de Mayotte. (Lien externe)


Les principales mesures en vigueur sur place :

  • Le port du masque est obligatoire dans l’espace public urbain.
  • Les rassemblements de plus de 10 personnes sont interdits.
  • La diffusion de musique amplifiée est interdite et les voulés à la plage sont autorisés dans le respect des gestes barrière.
  • Les discothèques sont fermées.

Plus d’informations sur le site de la préfecture de Mayotte. (Lien externe)


Saint-Pierre et Miquelon

S’y rendre :

  • Les voyageurs en provenance de la métropole, d'un pays de la zone verte ou de la zone orange doivent présenter : un test PCR négatif daté de moins de 72h avant (ou un test antigénique réalisé moins de 48 h avant le vol) pour tout passager de 11 ans et plus ainsi qu'une attestation de déplacement incluant notamment une déclaration sur l’honneur d’absence de symptôme d’infection au covid-19 et d’absence de contact avec un cas confirmé de covid-19 dans les 14 jours précédant le vol.
    Pour les personnes vaccinées: production d'un justificatif de statut vaccinal attestant de la réalisation d'un parcours vaccinal complet.
    Pour les personnes non vaccinées uniquement: quarantaine de sept jours à l’arrivée et test RT-PCR à J+7. Les voyageurs en provenance de la zone orange doivent justifier d'un motif impérieux.

  • Les voyageurs en provenance d'un pays de la zone rouge doivent présenter : un test PCR (ou test antigénique) négatif daté de moins de 48h avant le vol pour tout passager de 11 ans et plus, un justificatif de motif impérieux, ainsi qu'une attestation de déplacement incluant notamment une déclaration sur l’honneur d’absence de symptôme d’infection au covid-19 et d’absence de contact avec un cas confirmé de covid-19 dans les 14 jours précédant le vol.
    Pour les personnes vaccinées: un justificatif de statut vaccinal attestant de la réalisation d'un parcours vaccinal complet, auto isolement de sept jours et test RT-PCR à J+7.
    Pour les personnes non vaccinées uniquement: quarantaine de sept jours à l'arrivée et test RT-PCR à J+7.

Plus d'information sur le site de la préfecture de Saint-Pierre et Miquelon. (Lien externe)


Les principales mesures en vigueur sur place :
Saint-Pierre-et-Miquelon n’a pas de mesures sanitaires restrictives en vigueur.

Plus d'information sur le site de la préfecture de Saint-Pierre et Miquelon. (Lien externe)

Guyane

S’y rendre :

  • Test PCR de moins de 72h ou test antigénique de moins de 48h présenté à l’embarquement.
  • Justification d’un motif impérieux
  • Les voyageurs s’engagent à un auto-isolement de 7 jours à l’issue duquel ils devront être testés négatifs, qu’ils soient vaccinés ou non.

N.B. : les voyageurs se rendant en France métropolitaine depuis la Guyane doivent produire un test PCR négatif de 72h, ou un test antigénique négatif de 48 h, et se soumettre à un test antigénique à l’arrivée. Les voyageurs vaccinés s’engagent à un auto-isolement de 7 jours à l’arrivée et les voyageurs non vaccinés sont soumis à une quarantaine obligatoire et contrôlée. Par ailleurs, des tests antigéniques systématiques sont mis en place à l’arrivée pour les trajets de la Guyane vers les Antilles.

Plus d’informations sur le site de la préfecture de Guyane. (Lien externe)


Les principales mesures en vigueur sur place :

  • Un couvre-feu est en vigueur sur l'ensemble du territoire, du lundi au vendredi de 19h à 5h du matin.
  • La vente d’alcool à emporter est interdite de 18h30 à 6h. La consommation d’alcool sur la voie publique demeure interdite sur l’ensemble du territoire.
  • Les commerces autorisés ferment à 18h30 au plus tard
  • Les restaurants et débits de boissons sont fermés au public. Les restaurants et commerces ambulants sont autorisés à accueillir le public pour la vente à emporter du lundi au samedi jusqu'à 18h30, et pour les livraisons sans limitation d’horaires.
  • Les discothèques, salles de spectacles, cinémas, chapiteaux et salles de jeux sont fermés
  • Tout rassemblement, réunion ou activité de plus de 10 personnes sur la voie publique, ou dans un lieu ouvert au public, sont interdits

Plus d'information sur le site de la préfecture de Guyane. (Lien externe)

Nouvelle-Calédonie

S’y rendre :

  • Les frontières sont fermées aux visiteurs internationaux.
  • Tous les vols sont suspendus à destination du territoire jusqu’au 31/10/2021, à l'exception des vols de rapatriements et de fret, soumis à autorisation.
  • Les voyageurs sont invités à reporter leurs voyages.
  • La navigation des paquebots, bateaux de pêche et navires de plaisance arrivant de l’international dans les eaux calédoniennes reste interdite.
  • La quarantaine passe de 14 à 7 jours pour les voyageurs aux motifs impérieux qui sont vaccinés, immunisés et non-contagieux.

Les mesures en vigueur sur place :
Seules les mesures concernant la fermeture des frontières restent en vigueur.

Plus d'information sur le site du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie. (Lien externe)


Wallis-et-Futuna

S’y rendre :

  • Justifier d’un motif impérieux
  • Justifier d’un test PCR négatif de moins de 72h ou d'un test antigénique de moins de 48h avant le départ.
  • Se faire recenser auprès de la cellule d’organisation des vols (COV) mise en place par l’administration supérieure dont l’adresse mail est la suivante : cov@wallis-et-futuna.pref.gouv.fr
  • Observer un confinement strict de 7 jours suivant l’arrivée sur le territoire

Plus d’informations sur le site de la préfecture de Wallis-et-Futuna. (Lien externe)

Les principales mesures en vigueur sur place :
Le port du masque est obligatoire dans les espaces confinés des établissements recevant du public ne permettant pas le respect de la distanciation physique, dans l’emprise de l’aéroport de Wallis – Hihifo à l’arrivée des avions et du quai de Mata’ utu ou du quai de Leava à l’arrivée des bateaux, dans les transports scolaires et à bord des avions.

Plus d’information sur le site de la préfecture de Wallis et Futuna. (Lien externe)

Plus d’information sur le site de la préfecture de Wallis et Futuna. (Lien externe)