Que faire ?

Visitez
la France 

Tournée des sites culturels d’exception ou randonnées aux sommets. En amoureux sur la route des vins ou en croisière avec les enfants… Quel voyage en France ferez-vous cette fois-ci ?

La Plagne Aime 2000, la station du futur redessinée

Situé en plein cœur des Alpes "Le paquebot des neiges", surnom donné à la résidence principale de la Plagne Aime 2000, met le cap sur l’horizon 2020. Objectif ? Devenir une station de référence du XXIe siècle...

Il aura fallu 10 ans de réflexion pour imaginer le futur de la Plagne Aime 2000. Dix ans durant lesquels ont été redessinés les contours de la station du futur qui, selon la maire de la Plagne, Corine Maironi-Gonthier : « devra non seulement entrer en résonance avec son environnement, mais aussi offrir au client une expérience mémorable en maximisant son séjour tant sur les pistes qu’en dehors. »

Une station hyper et inter connectée

Aujourd’hui, outre 2 Clubs Med et une résidence Pierre et Vacances Premium, La Plagne Aime 2000 est surtout réputée pour son immense bâtiment tout intégré, Le paquebot des neiges, créé dans les années 70 et classé au patrimoine du 20e siècle. Pas suffisant pour mériter le titre de station de ski de demain…

Ainsi, le nouveau projet, mené par le grand architecte, Jean-Michel Wilmotte, prévoit l’ajout de 2 résidences Pierre et vacances (Premium 2019 et famille 2020) et d’un centre aqua ludique fabriqués avec des matériaux écologiques : bois, verre et pierre pour les fondations. Mais l’ambition suprême des initiateurs est ailleurs. Elle est de bâtir une station hyper et interconnectée.

Une ville interconnectée d’abord dans la façon de se déplacer sur le site. Un parcours périphérique nommé « Sentier des Terrasses », largement ouvert sur la vallée et de faible pente, relie tous les lieux majeurs du site.

Vivre l’expérience ski, horizon 2020, en station c’est également faciliter l’accès au domaine skiable. Pas de longs trajets avant de fouler l’or blanc. Chausser les skis s’effectue juste en bas de chez-soi !

« Dans l'avenir, nous voulons être encore plus près des montagnes et vivre en osmose avec elle afin d’optimiser le temps sur les skis. Unique en France, une descente sera tracée en plein milieu de la station. L’occasion de créer, sur une piste éclairée, des spectacles de ski, de danse et des expositions interactives », précise le maire de la Plagne.

Quand se restaurer devient une expérience…

L’expérience du consommateur demeure aussi au cœur des préoccupations des initiateurs de la station de demain. Plus question d’aller faire ses courses dans un supermarché et de rentrer à la maison : le concept hybride de magasin-restaurant débarque dans les Alpes. Arrivé récemment en France, ce nouveau mode de restauration propose, en un même lieu, la distribution de produits frais et un espace restaurant intégré. Vous achetez et vous consommez sur place ! L’occasion de rester dans la dynamique d’une journée consacrée à la glisse.

Côté logement, place à des habitations connectées 100% fibre optique à très haut débit ! Qu’elle soit recomposée ou traditionnelle, la famille y trouvera un espace ‘’cocooning’’ à sa mesure, doté notamment de vastes terrasses ouvertes sur les montagnes. Des logements ont même été prévus pour les travailleurs qui associent désormais vacances de ski et… travail.

« Continuer à travailler en vacances est en effet une nouvelle tendance des prochaines années ! » mentionne Mme Maironi-Gonthier, avant d’ajouter : « Les clients mêlent aujourd’hui l’utile à l’agréable dans un lieu donnant l’impression d’être au bureau… mais avec vue sur les montagnes. »

Quant à l’expérience hyper connectée, elle se vit aussi aux pieds des pistes. Profiter du grand air et en optimiser les bienfaits, c’est aussi le rôle assigné à la technologie. En temps réel, grâce à l’application smartphone Yuge, vous savez quelle piste emprunter pour contourner les queux interminables aux remonte-pentes ! Ainsi maximisé, le plaisir sportif devient une expérience épicurienne et sociale unique.

Fans de ski soyez patients : 2020 est à nos portes.

La plagne