Allez au contenu Allez à la navigation Allez à la recherche Change language

Bateau-mouche à Paris © Cha già José

Ce type de tourisme permet aussi de découvrir l'immense patrimoine qui borde les cours d'eau et les canaux de France. © Cha già José

La France se découvre au fil de l'eau, grâce à ses 6700 km de canaux et rivières aménagés. Elle dispose du plus grand réseau européen de voies navigables.

Il n'y a pas de « régions sèches » en France, comme disent les spécialistes. De la Loire à la Vézère, de la Marne aux canaux du Nord, le tourisme fluvial est une autre façon de visiter le pays. Depuis le début des années 1980, ils sont de plus en plus nombreux à embarquer pour de courtes promenades en bateau ou des croisières de plusieurs jours, à bord de « paquebots fluviaux » ou de « péniches-hôtels »… Un peu éloigné des circuits touristiques traditionnels, le tourisme au fil de l'eau permet de voyager à un autre rythme, en prenant le temps d'admirer les paysages. Dans des secteurs comme la location de petits bateaux de plaisance (« coches ») ou les péniches-hôtels, la clientèle étrangère –allemande, suisse, anglaise ou américaine- est largement majoritaire et sait apprécier cette France qui se révèle progressivement depuis les berges paysagées.

Ce type de tourisme permet aussi de découvrir l'immense patrimoine qui borde les cours d'eau et les canaux de France. C'est l'établissement public Voies navigables de France (VNF) qui gère et développe le réseau français. Selon VNF, les entreprises de bateaux croisières et celles de petites embarcations de plaisance génèrent un chiffre annuel de l'ordre de 230 millions d'euros, et des retombées économiques au moins équivalentes pour les zones traversées.

La carte administrative des Voies navigables de France (pdf) donne une vue d'ensemble du réseau fluvial français. Une cartographie de l'état du réseau est également proposée sur le site des Voies navigables de France.

Les canaux dédiés à la navigation de plaisance

Depuis qu'ils ont été fermés au transport de fret, au cours des années 1970-1980, de nombreux canaux de France sont entièrement dédiés à la navigation de plaisance. Le canal du Midi, classé au patrimoine mondial par l'Unesco, est le plus célèbre et le plus fréquenté d'entre eux. Le canal de Bourgogne, réalisé au XVIIIe siècle, passe à proximité de monuments remarquables de la région comme l'abbaye de Cîteaux, l'Hôtel ducal et la cathédrale de Dijon, le site gallo-romain d'Alesia, l'abbaye cistercienne de Fontenay… Autre site remarquable, le pont-canal de Briare, le plus long pont-canal d'Europe, permet de traverser la Loire.

De très nombreux villages de France ont, pendant des siècles, tiré leurs richesses de ces canaux. Les rives des cours d'eau, de la Marne au Rhône, attirent guinguettes ou festivités diverses, jusqu'aux récentes opérations comme Paris Plage et ses nombreuses déclinaisons à Toulouse, Rodez ou Tourcoing ! Les berges du canal Saint-Martin, à Paris, sont très appréciées des jeunes Parisiens qui se sont appropriés ce lieu devenu très festif à deux pas de la place de la République. Son prolongement dans le 19e arrondissement (canal de l'Ourcq, bassin de la Villette) est, lui aussi, de plus en plus prisé.

Le retour des croisières fluviales

La tendance est aussi au retour des grandes croisières fluviales. Depuis quelques années, le département de l'Oise redécouvre ainsi sa rivière et souhaite profiter de la mise à grand gabarit du canal Seine-Nord, qui va relier le bassin de la Seine au nord de l'Europe, pour relancer le tourisme sur l'Oise. Compiègne ou Nogent-sur-Oise espèrent capter les touristes susceptibles de naviguer entre Paris et le Benelux.

 Les cours d'eau et canaux français sont généralement divisés en sept bassins :

  • Le bassin Ouest comprend la Loire, les canaux bretons et le bassin de la Maine (Mayenne et Sarthe). Il traverse toute la péninsule de l'Armor et relie la Loire de Nantes à Brest.
  • Le bassin Sud-Ouest comprend les canaux du Marais Poitevin, la Dordogne et ses affluents (comme la Vézère), la Garonne, le Lot et le réseau de l'Adour. Plaisirs de la table et sites historiques sont au rendez-vous.
  • Le bassin Sud-Est traverse plusieurs régions - Midi-PyrénéesLanguedoc-RoussillonProvence-Côte-d'Azur et Rhône-Alpes. Le joyau de ce réseau très fréquenté est la deuxième partie du canal du Midi qui va de Toulouse à Sète.
  • Le bassin du Centre, qui traverse les régions du Centre, de la Bourgogne, de l'Auvergne, de la Franche-Comté, permet de découvrir bocages et cités pittoresques avec un choix d'escales comme Sancerre ou Auxerre.
  • Le bassin du Nord, connecté avec la Belgique, traverse les grandes cités du Nord comme Lille, Arras ou Douai. Le canal de Saint-Quentin forme le plus long souterrain navigable de France.
  • Le bassin du Nord-Ouest est celui qui attire le plus de visiteurs. Il comprend la Seine et les canaux parisiens (canal Saint-Denis, canal Saint-Martin).