Allez au contenu Allez à la navigation Allez à la recherche Change language

Fête du Travail

Fêtes et festivals Printemps

Si vous ne pouvez pas lire les médias,, télécharger Flash Player.

  • Vente du muguet

    Vente du muguet

    Vente du muguet © AFP

  • Muguet

    Muguet

    © Suzanne Bonnefond

Depuis 1947, le 1er mai, jour de la fête du Travail, est un jour chômé et payé en France. Il se caractérise en effet par une interdiction légale de travail sans réduction de salaire. Traditionnellement consacré aux défilés des syndicats dans les grandes villes, c'est aussi le jour de la fête du muguet, dont il est d'usage d'offrir un brin en guise de porte-bonheur.

L'origine en France

Dès 1793, dans son rapport sur le calendrier lu à la Convention, Fabre d'Églantine institue une fête du Travail, ensuite établie par Saint-Just  à la date du 1er pluviôse. Puis, en 1848, lors de l'abolition de l'esclavage signée le 27 avril 1848 par le gouvernement provisoire de la Deuxième République, un décret institue une Fête du Travail dans les colonies.

Le 1er mai, journée internationale des travailleurs

Le 1er mai 1886, sous la pression syndicale, 200 000 travailleurs américains obtiennent la journée de huit heures. Mais la bataille n'est pas gagnée pour tous les ouvriers, et des émeutes éclatent à Chicago. Trois ans après, le Congrès international socialiste à Paris adopte en souvenir le 1er mai comme « journée internationale des travailleurs » et date fixe de manifestation internationale pour la journée de huit heures. Le 23 avril 1919, le Sénat français ratifie la journée de huit heures et fait du 1er mai suivant, à titre exceptionnel, une journée chômée. Depuis, le 1er mai est resté le jour international des revendications ouvrières, donnant lieu à des défilés de travailleurs.

Le 1er mai, jour chômé et payé

Après avoir été officiellement désignée comme la « Fête du Travail et de la Concorde sociale », le 27 avril 1941, sous le régime de Vichy, la mesure est reprise en avril 1947 par le gouvernement issu de la Libération qui, sans le désigner officiellement comme fête du Travail, fait du 1er mai un jour férié et payé.

Le 1er mai, fête du muguet

Il est d'usage d'offrir des brins de muguet à l'occasion du 1er mai. Une tolérance de l'administration fiscale permet d'en faire exceptionnellement le commerce sans formalités ni taxes.